Valeur pronostique de l’élimination de lactate dans les 6 premières heures d’évolution en soins intensifs

Valeur pronostique de l’élimination de lactate dans les 6 premières heures d’évolution en soins intensifs

Les lignes suivantes constituent un résumé de l’article intitulé “Valeur pronostique de l’élimination de lactate dans les 6 premières heures d’évolution en soins intensifs”, écrit en espagnol par Pablo Alejandro Cardinal Fernández, Estela Olano, Clotilde Acosta, Hugo Bertullo, Henry Albornoz et Homero Bagnulo, et publié dans Medicina Intensiva, Med Intensiva.2009;33:166-70 – Vol. 33 Núm.4

 

« Objectif : Analyser l’utilité de l’élimination du lactate à la sixième heure (CL6) d’admission en unité de soins intensifs (USI).

Lieu : Unité de soins intensifs chirurgicaux. Centre d’Attention du Syndicat Médical d’Uruguay.

Conception : Prospective, observationnelle, analytique. Patients âgés de plus de 18 ans admis entre le 1er décembre 2004 et le 31 mars 2006, avec une lactacidémie artérielle initiale supérieure à 2 mEg/l. On a établi CL6 comme le résultat du quotient de la différence entre la lactacidémie initiale (L0) moins la lactacidémie à la sixième heure (L6) sur la lactacidémie initiale. On a calculé la sensibilité, la spécificité, la valeur prédictive positive et la valeur prédictive négative pour différentes valeurs de CL6, le CL6 optimal étant celui qui réunissait les plus hautes valeurs de sensibilité et spécificité.

Résultats : 108 patients ont été envisagés dans l’étude, dont 64 sont décédés dans l’unité (mortalité en soins intensifs de 59,3%). Les variables associées à la mortalité en soins intensifs ont été celle de CL6 (hazard ratio [HR] = 0,458 ; intervalle de confiance [IC] de 95%, 0,239-0,876), celle de L0 (HR = 1,16 ; IC de 95%, 1,033-1,303) et celle du SAPSII (HR = 1,019 ; IC de 95%, 1,006 -1,034). Le CL6 optimal fut ≤ 0,4, avec une valeur prédictive positive de 74% et une valeur prédictive négative de 61% pour la mortalité en soins intensifs, et a aussi été associé à une survie inférieure, ajustée aux valeurs de SAPSII et de L0, en unité de soins intensifs.

Conclusions : Chez les patients critiques chirurgicaux, le CL6 peut constituer une aide à la détermination du pronostic en soins intensifs.« 

 

Cliquez ici pour télécharger l’article complet (site Internet d’origine) :
Valeur pronostique de l’élimination de lactate dans les 6 premières heures d’évolution en soins intensifs