Détermination de la concentration de lactate dans le sang: Fiabilité et validité d’une méthode basée sur le système de la lactate oxydase

International Journal of Exercise Science

Nous retranscrivons dans les lignes suivantes un résumé de l’article intitulé « Détermination de la concentration de lactate dans le sang: Fiabilité et validité d’une méthode basée sur le système de la lactate oxydase », dont le titre original est “Determination of Blood Lactate Concentration: Reliability and Validity of a Lactate Oxidase-Based Method”. Cet article a été écrit en anglais par Rachel White, Daniel Yaeger et Stasinos Stavrianeas, et publié dans la revue International Journal of Exercise Science, Volume 2, Issue 2, p.83-93, 2009

« La mesure du lactate dans le sang a été utilisée pour déterminer l’intensité de l’exercice et le niveau d’entraînement. On a comparé une méthode spectrophotométrique de la lactate oxydase (LO) disponible dans le commerce pour déterminer les taux de lactate dans le sang à deux méthodes préalablement validées, la méthode spectrophotométrique de la lactate déshydrogénase (LDH) et l’analyseur de lactate YSI 1500L Sport (YSI).  D’abord, une série de courbes d’étalonnage ont été établies au dessus d’une limite physiologique des valeurs de lactate (1-15 mM·l-1 pour les essais spectrophotométriques et 1-30 mM·l-1 pour le YSI), avec de fortes corrélations (0.986 < r < 0.999). Les participants ayant suivi un entraînement aérobie (n = 11) ont réalisé des séries successives d’exercices à des intensités diverses sur un cyclo-ergomètre.  Les échantillons de sang capillaire (n = 189) ont été prélevés sur le lobe de l’oreille et la concentration de lactate dans le sang a été déterminée en utilisant chacune des trois méthodes. Les différences de concentrations de lactate dans le sang entre les trois méthodes ont été étudiées par analyse de la variance (a=0.05). Bien que les trois protocoles expérimentaux aient donné des courbes de lactate similaires, les valeurs réelles obtenues avec la méthode LHD ont été significativement plus basses que la LO et le YSI à tous les niveaux d’intensité (bias p<0.05). En conclusion, la méthode LO est une méthode fiable et valide pour déterminer les concentrations de lactate dans le sang par spectrophotométrie. Les trois méthodes peuvent fournir des courbes de lactate utiles intra-sujet, même si nous avertissons du risque de l’utilisation interchangeable des trois méthodes. »

 

Cliquez ici pour télécharger l’article complet, écrit en anglais: Détermination de la concentration de lactate dans le sang: Fiabilité et validité d’une méthode basée sur le système de la lactate oxydase