Le début de l’accumulation de lactate dans le sang comme valeur prédictive de la performance chez des sportifs d’élite

Nous vous présentons ci-après le résumé de l’article intitulé “ Le début de l’accumulation de lactate dans le sang comme valeur prédictive de la performance chez des sportifs d’élite”, écrit en anglais sous le titre original “ Onset Of Blood Lactate Accumulation As A Predictor Of Performance In Top Athletes ”. Cet article a été écrit par Jordan Santos-Concejero, Cristina Granados, Iraia Bidaurrazaga-Letona, Jon Zabala-Lili, Jon Irazusta et Susana María Gil et publié dans Retos. Nuevas tendencias en Educación Física, Deporte y Recreación 2013, nº 23, pp. 67-69

« Résumé : Le principal objectif de cette étude a été d’analyser si le début de l’accumulation de lactate dans le sang (VOBLA) est un bon indicateur pronostique de la performance chez les athlètes de fond et demi-fond de haut niveau. Cette étude a porté sur vingt-deux coureurs. Tous ont réalisé un test d’effort progressif sur tapis roulant pour déterminer les paramètres physiologiques maximaux ainsi que la VOBLA. On a analysé les relations entre la VOBLA et le rythme de course en 10 km (V10K) et 3 km (V3K). La VOBLA a été de 17,7 ± 1,2 km·h-1 et les V10K et V3K de 21,1 ± 0,7 km·h-1 et 19,0 ± 0,8 km·h-1, respectivement. Une corrélation linéaire significative a ainsi été relevée entre la VOBLA et V10K (r = 0,761, P < 0,05) et entre VOBLA et V3K (r = 0,561, P < 0,05). Ces résultats indiquent que la VOBLA est hautement associée à la performance en course selon V10K et V3K  chez des athlètes de haut niveau. »

Cliquez ici pour télécharger l’article complet, écrit en anglais :

Onset Of Blood Lactate Accumulation As A Predictor Of Performance In Top Athletes