Un programme d’entraînement guidé par le lactate afin d’améliorer la performance en endurance

Equine Veterinary Journal

Les lignes suivantes présentent un résumé de l’article intitulé “Un programme d’entraînement guidé par le lactate afin d’améliorer la performance en endurance ”, qui a pour titre original en anglaisA lactate-guided conditioning programme to improve endurance performance”. Cet article a été écrit par J. L. Trilk, A. J. Lindner, H. M. Greene, D. Alberghina et S. J. Wickler, et publié dans Equine Veterinary Journal, Volume 34, Numéro S34, pages 122–125, Septembre 2002

« Les mesures du lactate dans le sang sont largement utilisées chez les chevaux pour évaluer le rendement sportif, mais il existe peu de données publiées sur l’utilisation du lactate comme guide d’amélioration de l’endurance. La vitesse à laquelle on atteint la concentration de lactate ([LA]) dans le sang de 4 mmol/l (v4) est fréquemment utilisée pour déterminer la condition physique. Dans une étude antérieure de la v4, l’exercice de faible intensité mais de plus longue durée a été plus efficace pour améliorer le rendement que l’exercice à une intensité plus élevée mais sur un temps plus court. Pourtant, la prescription est restée inchangée pendant toute la durée de l’étude (6 semaines). Les auteurs ont ainsi émis comme hypothèse que pour améliorer encore plus la v4 sur une même durée, il est nécessaire d’adapter plus fréquemment les routines d’entraînement.  Six chevaux ont été soumis à un test d’effort standard sur tapis de course (TES).  On a utilisé une analyse de régression de la relation entre la concentration de lactate dans le sang et la vitesse pour calculer v2. Les chevaux ont alors été entraînés pendant 45 minutes à leur v2 3 fois par semaine (avec une inclinaison de 6%). Toutes les deux semaines, les chevaux ont été soumis à un test d’effort standard pour évaluer le protocole d’entraînement à v2, qui s’est terminé par un TES 4. La moyenne de v4 a augmenté de 17% de TSE 1 à TSE 4 (P = 0,003 ; de 5,8 ± 0,3 à 6,8 ± 0,4 m/s). Cette étude montre qu’un programme d’entraînement guidé par le lactate peut améliorer de manière significative le rendement en endurance pendant une période de 6 semaines, lorsque le protocole d’entraînement est ajusté toutes les 2 semaines en fonction de l’amélioration de la v4. »

 

Cliquez ici pour télécharger l’article complet:

A lactate-guided conditioning programme to improve endurance performance