L’utilisation Clinique De La Surveillance Du Lactate Chez Les Patients Critiques

annals of intensive care

Nous vous présentons ci-après un résumé de l’articule intitulé « L’utilisation Clinique De La Surveillance Du Lactate Chez Les Patients Critiques », dont le titre original est « Clinical Use of Lactate Monitoring in Critically Ill Patients ». Cet article a été écrit en anglais par Jan Bakker, Maarten WN Nijsten et Tim C Jansen, et publié dans Annals of Intensive Care, 2013, 3:12

« L’augmentation des taux de lactate dans le sang (hyperlactatémie) est courante chez les patients critiques. Bien que fréquemment utilisé pour diagnostiquer une mauvaise oxygénation tissulaire, d’autres processus qui ne seraient pas associés à la question de l’oxygénation peuvent aussi augmenter les taux de lactate.  Chez les patients critiques en particulier, l’augmentation de la glycolyse peut être une cause importante de l’hyperlactatémie. Néanmoins, la présence de taux de lactate élevés a des répercussions importantes sur la morbidité et la mortalité des patients hyperlactatémiques. Bien que le terme d’acidose lactique soit fréquemment utilisé, on ne trouve de relation significative entre le lactate et le pH que dans les taux de lactate les plus élevés.  Par conséquent, le terme « acidose associée au lactate » serait plus approprié. Deux études récentes ont mis en évidence l’importance de contrôler les taux de lactate et d’ajuster le traitement à leur évolution dans les premiers instants de réanimation.  Les taux de lactate pouvant être rapidement mesurés sur le patient à travers divers procédés, les mesures de lactate doivent être incorporées de manière structurée aux protocoles de réanimation. »

 

Cliquez ici pour télécharger l’article complet, écrit en anglais:
Clinical Use of Lactate Monitoring in Critically Ill Patients