Aspects fondamentaux du Seuil Anaérobie

Aspects fondamentaux du Seuil Anaérobie

Les lignes suivantes constituent un résumé de l’article intitulé « Aspects fondamentaux du Seuil Anaérobie », écrit en espagnol par José V. Subiela D., et publié dans la revue VITAE (Academia Biomédica Digital), Janvier – Mars 2007 N°30, ISSN 1317-987X

« Le concept de seuil anaérobie a été proposé par Wasserman au début des années 1960 pour exprimer la perte de relation linéaire entre la ventilation pulmonaire et la charge de travail et/ou consommation d’oxygène, un fait qui coïncide avec l’accumulation d’acide lactique dans le sang et l’apparition d’une acidose métabolique. Au fil des ans, divers auteurs ont significativement enrichi ce concept avec leurs propres contributions, permettant d’élargir son champ d’application aux athlètes et aux individus sains non sportifs ainsi qu’aux patients souffrant de MPOC et de cardiopathie ischémique. Actuellement, la détermination du seuil anaérobie est pratiquée de manière régulière aussi bien dans l’évaluation de l’aptitude physique des athlètes et chez la population saine en générale, que dans les tests d’effort pratiqués chez les patients souffrant de maladies pulmonaires et cardiaques, et permet ainsi une prescription individualisée et plus précise des programmes d’entraînement et de récupération.« 

Cliquez ici pour télécharger l’article complet (site Internet d’origine): Aspects fondamentaux du Seuil Anaérobie