Étiologie et Approche Thérapeutique des Taux Élevés de Lactate

Mayo Clinic Proceedings

Nous vous offrons ci-après le résumé de l’article intitulé «Étiologie et Approche Thérapeutique des Taux Élevés de Lactate», qui a pour titre original “Etiology and Therapeutic Approach to Elevated Lactate Levels”. Cet article a été écrit en anglais par Lars W. Andersen, MD ; Julie Mackenhauer, MD ; Jonathan C. Roberts, MD ; Katherine M. Berg, MD ; Michael N. Cocchi, MD et publié dans Mayo Clinic Proceedings 2013;88(10):1127-1140

« Les taux de lactate sont évalués de manière habituelle sur des patients souffrant de maladies aigües, même s’ils sont plus fréquemment utilisés dans le contexte d’évaluation d’un choc. Les taux de lactate peuvent être élevés pour de multiples raisons.  S’il est vrai que l’hypoperfusion tissulaire peut être la cause la plus fréquente, il existe aussi beaucoup d’autres étiologies ou facteurs qui y contribuent. Les médecins doivent être conscients des multiples causes potentielles du taux élevé de lactate, car l’importance clinique et pronostique d’un taux élevé de lactate varie considérablement selon l’état de la maladie. Par ailleurs, il est possible que la thérapie spécifique doive être adaptée selon la cause sous-jacente de l’élévation du taux. La révision présente est basée sur une recherche exhaustive de PubMed entre le 1er janvier 1960 et le 30 avril 2013, avec l’utilisation des termes  lactate ou acidose lactiques combinés à des associations connues, telles que choc, sepsis, arrêt cardiaque, traumatisme, convulsions, ischémie, cétoacidose, acidose diabétique, thiamine, néoplasie, foie, toxines, overdose et administration de médicaments. Les auteurs présentent un aperçu de la pathogenèse du taux élevé de lactate, suivi d’une analyse détaillée des diverses étiologies, y compris des causes en rapport avec le traitement appliqué. Les auteurs analysent les avantages et les inconvénients de la mesure du lactate comme outil diagnostique/pronostique et son utilisation potentielle comme critère d’évaluation clinique pour la réanimation. La révision se conclut par quelques recommandations générales sur le traitement des patients présentant des taux élevés de lactate. »

Cliquez ici pour télécharger l’article complet, écrit en anglais:
Etiology and Therapeutic Approach to Elevated Lactate Levels