Une élimination de lactate de deux heures prédit un résultat négatif chez les patients souffrant d’insuffisance cardio-respiratoire

Une élimination de lactate de deux heures prédit un résultat négatif chez les patients souffrant d’insuffisance cardio-respiratoire

Les lignes suivantes offrent un résumé de l’article intitulé “Une élimination de lactate de deux heures prédit un résultat négatif chez les patients souffrant d’insuffisance cardio-respiratoire », dont le titre original est “Two-Hour Lactate Clearance Predicts Negative Outcome in Patients with Cardiorespiratory Insufficiency”. Cet article a été écrit en anglais par Sean Scott, Vittorio Antonaglia, Giovanna Guiotto, Fiorella Paladino et Fernando Schiraldi, et publié dans Hindawi Publishing Corporation, Critical Care Research and Practice, Volume 2010, Article ID 917053, 6 pages, doi:10.1155/2010/917053.

« Objectif: évaluer une élimination de lactate de deux heures comme marqueur pronostique dans l’insuffisance cardiorespiratoire aigüe.

Conception: étude prospective observationnelle.

Contexte: Service des Urgences et 16 lits de l’Unité de Soins pour malades hautement dépendants.

Méthodes et principaux résultats : À des fins prospectives, 95 patients consécutifs ont été admis au Service des Urgences pour des raisons d’insuffisance cardio-respiratoire aigüe. La concentration de lactate artériel a été mesurée à leur arrivée au Service des Urgences, au bout d’une heure, 2 heures, 6 heures et 24 heures. La valeur prédictive de l’élimination de lactate aux deux heures a été évaluée pour les résultats négatifs définis comme mortalité hospitalière ou nécessité d’intubation trachéale, par rapport aux résultats positifs définis comme sortie ou transfert à une unité de médecine générale. Les courbes de régression logistique et ROC ont mis en évidence qu’une élimination de lactate aux deux heures <15% était un indicateur important de résultats négatifs (P<.0001), avec une sensibilité de 86% (95%C I = 67%–95%) et une spécificité de 91% (95%C I = 8 2%–96%). La valeur prédictive positive a été de 80% (95%C I = 61%–92%) et la négative de 92% (95%C I = 84%–98%).

Conclusions : Le suivi systématique de l’élimination du lactate aux 2 heures peut être utilisé pour identifier les patients à haut risque de résultats négatifs et éventuellement pour adapter une thérapie plus agressive. Il est également important de relever qu’une élimination de lactate aux 2 heures >15% est un indicateur important de résultats positifs, qui peut conforter les médecins dans l’adéquation de leur approche thérapeutique.« 

Cliquez ici pour télécharger l’article complet, écrit en anglais:
Une élimination de lactate de deux heures prédit un résultat négatif chez les patients souffrant d’insuffisance cardio-respiratoire